vendredi 21 décembre 2018

le texte de Serge Petitdemange.. que je dénonce, ne vous y trompez pas.. destiné à Colette..


L’ex Constitution du 4 octobre 1958 ayant donné naissance à la 5ème République
déterminait très distinctement la séparation des 3 pouvoirs, en réalité : 2 Pouvoirs
et 1 Autorité :
EXÉCUTIF :
le Président de la République, élu au suffrage universel direct à 2 tours, pour un
mandat de 5 ans renouvelable 1 fois, et le Gouvernement, composé du premierministre
nommé par le Président de la République, les ministres et secrétaires
d’état proposés par le premier-ministre, et nommés par le Président de la
République.
LÉGISLATIF :
Le Parlement bicamérisme ou bicaméralisme, composé de :
1. l’Assemblée Nationale, les 577 députés élus au suffrage universel à 2 tours, pour
un mandat de 5 ans débutant la même année que l’élection présidentielle, mandat
renouvelable autant de fois que le candidat se présente et est réélu,
2. le Sénat, les 348 sénateurs élus au suffrage universel indirect par un collège
électoral de grands électeurs formé d’élus de la circonscription concernée, c’est-àdire
élus par les autres élus : députés, sénateurs, maires, conseillers régionaux,
conseillers départementaux, conseillers municipaux (environ 162.000 élus).
Le mandat d’un sénateur est de 6 ans, renouvelable par moitié par tranche de 3
ans, autant de fois que le candidat se présente et est réélu.
AUTORITÉ JUDICIAIRE :
Qui comprend 2 entités distinctes :
1. les magistrats du « Parquet », qui s’expriment debout, les procureurs de la
République et les procureurs généraux, qui dépendent du Pouvoir exécutif, depuis
l’ordonnance n° 58-1270 du 22 décembre 1958, relative au statut de la
magistrature,
2. les magistrats du « Siège », qui sont, eux, assis, les Tribunaux d’Instance, de
Grande Instance, les Cours d’Appel, la Cour de cassation, les juges d’instruction,
pour enfants, d’application des peines etc., indépendants du Pouvoir Exécutif, dont
l’indépendance est garantie par le Président de la République, au regard de l’article
64 de la Constitution.
Pourquoi ce système n’a-t-il pas fonctionné correctement ?
Quels sont les problèmes rencontrés quant à la notoriété, la morale,
l’honnêteté, l’exemplarité, la rigueur que le Peuple est en droit d’attendre de
tous ces politiciens élus et nommés ?
La raison est déconcertante de simplicité.
A ce système tripartite manquait l’essentiel : le droit d’interagir du Peuple, sa
possibilité de peser dans la carrière des politiciens élus et nommés, celle des
grands patrons nommés par le gouvernement, celle de dénoncer une Presse
excessivement partisane, la possibilité de pourvoir la sanctionner, en cas
d’informations, tronquées, mensongères ou erronées.
A l’aide d’exemples concrets, je vais expliquer l’action possible en direction de
chacun des 3 pouvoirs cités, le cas échéant naturellement.
Mais tout d’abord, qu’est-ce que le 4ème Pouvoir ?
C’est tout simplement un Tribunal du Peuple, doté d’un pouvoir d’investigation
étendu, chargé de juger et sanctionner toutes les personnes qui fautent ou ont
fauté dans l’exercice de leur mandat ou profession, du Président de la République
au dernier des conseillers municipaux, s’agissant d’élus, en passant par le
gouvernement, les patrons d’entreprises nommés par le gouvernement, les hauts
fonctionnaires en charge d’une administration, les banques.
La France compte 18 régions : 13 en métropole, et 5 outre-mer.
Il s’agit de créer une entité citoyenne, un CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE.
Cette entité, ce CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE chargé, comme son nom l’indique, de
surveiller l’exécutif, le législatif et le judiciaire, présent dans les 18 régions, dont le
nombre de citoyens ayant prêté serment est proportionnel à la démographie de la
région concernée, sans dépasser le nombre de 30 pour la plus peuplée (les autres
régions calquant ce nombre, proportionnellement à leur démographie), sera
chargé de veiller à ce qu’aucun comportement nocif au simple bien-être du Peuple
et au bon fonctionnement des Institutions, de la part de l’exécutif, du législatif ou
du judiciaire, ne vienne perturber la vie des Citoyens, ainsi que la vie de toutes les
personnes étrangères se trouvant légalement sur le sol de France.
Ce CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE est indépendant des 3 autres Pouvoirs.
Ses décisions sont sans appel.
Un ministère est créé pour la circonstance.
Pour autant, ceci afin d’éviter des agissements contraires à l’honneur, la probité,
l’assiduité de ses membres, les Pouvoirs Exécutif, Législatif et Autorité judiciaire
peuvent dénoncer des faits illégaux et/ou amoraux contraires à la l’éthique et la
morale, commis par un ou des membres du CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE.
Un président Régional est nommé par ses pairs.
Le Président national est le ministre en charge du ministère concerné.
L’avantage global indéniable de la création de ce CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE est
que :
les Politiques élus et nommés ne pourront plus laisser le Peuple dans
l’ignorance,
les Patrons du CAC 40 : considérer les employés comme des esclaves corvéables
à souhait,
les médias aux ordres : présumer que les Français sont des moutons qu’on
manipule par une information déformée, tronquée, voire mensongère.
-oOo-
Une règle commune aux membres du CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE, aux Pouvoirs
exécutif et législatif, à l’Autorité judiciaire, aux Officiers généraux et aux Patrons
d’entreprises nommés :
Aucun élu ou nommé ne peut être affilié à une quelconque loge maçonnique.
A ce titre, tous devront fournir un engagement manuscrit signé, une sorte
d’attestation sur l’honneur, de leur non-appartenance à une quelconque
obédience.
Aucun élu ou nommé ne peut cumuler de mandat électif.
Leur casier judiciaire devra être vierge.
Tous prêteront serment.
-oOo-
LE CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE en direction du Pouvoir exécutif.
Aujourd’hui, un Président de la République est élu pour 5 ans, renouvelable une
fois.
Constat est fait que cette élection divise plus qu’elle ne rassemble, d’où
l’antagonisme savamment entretenu par tous les partis politiques, de droite
comme de gauche, qui trouvent largement leurs comptes dans cette division.
Pourquoi changer ou reconduire un Président dans ses fonctions tous les 5 ans,
quand le CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE peut mettre un terme motivé à tout
moment au mandat confié ?
Partant du sain principe qu’on ne change pas une équipe qui gagne, un Président
est désigné par le Peuple.
Son mandat dure ce que durent son honnêteté, sa probité, le respect des
promesses faites, l’envie qu’il a, ou non, de continuer son mandat, et
naturellement ce que dure sa vie.
La fonction de premier ministre est supprimée.
Le Président de la République assume cette fonction.
Les ministères sont réduits au strict nécessaire à la saine gestion de la France :
1. Ministère du CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE,
2. Ministère de la Santé, des Personnes âgées, de l’Écologie et des Sports,
3. Ministère de l’Éducation et de la Culture,
4. Ministère du Travail et de l’Agriculture et des Métiers de la Mer,
5. Ministère de l’Intérieur et des Armées,
6. Ministère des Finances,
7. Ministère de la Justice,
8. Ministère des Affaires étrangères,
9. Ministère des Outre-mer,
Finis les ministères accommodants du style « ministère du temps libre ».
Finis les ministères placards dorés, les récompenses pour les amis.
Fini le népotisme.
L’Ecole Nationale d’Administration, l’E.N.A., est dissoute.
Imaginons que le CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE ait existé le 28 septembre 1958,
jour où la Constitution de la future 5ème République fut plébiscitée.
- La Loi scélérate « Pompidou / Rothschild / Giscard » du 3 janvier 1973 n’aurait pas
pu voir le jour.
La « dette publique » n’existerait pas.
Les banques n’imposeraient pas leur loi.
- Le décret « Giscard / Chirac » n° 76-383 du 29 avril 1976 relatif au regroupement
familial aurait été mort-né.
A ce titre, Giscard a reconnu que ça avait été une erreur.
Nous payons cher cette erreur.
Nos frontières seraient restées hermétiques aux peuplades invasives.
- L’I.S.F., Impôt de Solidarité sur la Fortune, la C.S.G., Contribution Sociale
Généralisée, les hausses de T.V.A., Taxe sur la valeur Ajoutée etc. etc. auraient été
refusées parce qu’inutiles.
- L’engagement sarkozyste du traité de Lisbonne par voie parlementaire, le 12
décembre 2007, aurait été impossible, ce traité ayant été repoussé par voie
référendaire le 29 mai 2005, où le Peuple de France s’était exprimé contre à 54%,
Bruxelles ne commanderait pas chez nous.
- Cahuzac (et combien d’autres) et ses mensonges auraient été immédiatement
découverts et sanctionnés.
- Les dirigeants de grandes entreprises ne s’octroieraient pas des salaires indécents.
- Hollande n’aurait pas franchi la barre qui l’a mené à l’Élysée.
- Par son décret n° 2016-1675 du 5 décembre 2016, Valls n’aurait pu décréter la
création de l’Inspection Générale de la Justice, qui viole la sacrosainte séparation
des Pouvoirs, faisant de macron et son gouvernement, l’ensemble de l’Assemblée
Nationale et la moitié du sénat, des usurpateurs de fonction publique.
C’est du bout des dents que je concède que Valls a rendu un fier service à la
France, en me donnant l’occasion inespérée de lutter pour le rétablissement de
l’état de droit et de la souveraineté du Peuple.
- Avec le CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE, macron n’aurait pu être élu.
- Pas de philippe, castaner et consort,
- Pas d’obligation vaccinale, sauf pour nécessité impérieuse démontrée par un
conseil médical neutre et compétent,
- Beaucoup moins de radars sur les routes,
- Pas de débauche immorale, dépravée sur le perron de l’Élysée le 21 juin 2018,
- Pas d’insultes proférées à l’étranger contre le Peuple de France,
- Pas d’attitudes non protocolaires de macron, qui font de nous la risée du Monde
entier.
- Définition précise et éventuelle révision des salaires des ministres.
- Pas de pacte mondial pour les migrations, que macron a signé le 10 décembre 2018
à Marrakech.
- Pas de manifestation dans la rue, tout allant globalement bien.
- Finies, les retraites exorbitantes des anciens Présidents et premiers ministres.
- Les Compagnies Républicaines de Sécurité (C.R.S.) sont dissoutes.
Les personnels seront répartis entre la Police nationale et l’Armée (dont la
Gendarmerie), à leur convenance et selon les besoins, avec le grade et l’ancienneté
acquis.
-oOo-
LE CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE en direction du Pouvoir législatif.
Je l’ai déjà expliqué dans une précédente vidéo.
577 députés sont inutiles.
1 député et son suppléant par département sont suffisants pour le rôle qu’ils
auront à tenir : celui de représenter le Peuple à l’Assemblée Nationale.
Là encore :
Un député n’a pas à avoir de programme pour son département, partant du
principe que ledit département fait partie intégrale de la Nation.
La fonction du député élu sera :
- de débattre d’un projet ou proposition de loi,
- s’accorder sur le texte,
- le proposer aux habitants du département concerné, le référendum étant organisé
par le gouvernement,
- rejoindre ensuite l’Assemblée Nationale pour rendre compte du résultat de son
département.
De ce fait, je mets fin à l’existence des partis politiques et leur attitude néfaste
pour la cohésion de la nation, leurs actions ne servant qu’à la division.
Quant au Sénat, inutile puisque les députés ont le dernier mot, Institution qui a
montré ses limites dans le refus implicite des responsabilités incombant à son
président, il est tout simplement dissous, le palais du Luxembourg devenant le
Mémorial dédié aux victimes des attentats, et aux Soldats morts pour la France.
Là encore, pourquoi changer ou reconduire un député dans ses fonctions tous les 5
ans, quand le CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE peut mettre un terme motivé à tout
moment au mandat confié par le Peuple ?
-oOo-
Il n’y a pas pire drame dans la vie que subir une injustice.
LE CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE en direction de l’Autorité judiciaire.
-
C’est un peu plus technique.
L’Ecole de la magistrature sera totalement refondue.
Déjà interdit d’appartenance à une quelconque loge maçonnique, aucun magistrat,
du Siège comme du Parquet, ne peut appartenir à un syndicat ou à un parti
politique.
Tous les syndicats de magistrats sont dissous.
Le magistrat du Siège devient civilement et pénalement responsable à l’instar des
avocats et médecins.
Tout comme les avocats, médecins etc., il aura l’obligation de souscrire une
assurance professionnelle.
Le magistrat du Parquet n’est pas tenu à l’obligation de souscription d’une
assurance professionnelle, du fait qu’il reste placé sous l’autorité du ministre de la
Justice, donc sous l’autorité du Pouvoir exécutif.
Si une responsabilité est engagée, le Pouvoir exécutif en assurera les
conséquences.
Les magistrats du Siège restent indépendants des Pouvoir exécutif et législatif.
Mais indépendance ne signifie pas irresponsabilité.
Ils sont soumis à la vigilance du CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE.
Les Cours d’Appel sont supprimées, au profit de la Cour de Cassation, habilitée à
veiller au respect du droit dans les jugements, les casser le cas échéant.
Un gain de temps appréciable est acquis, au bénéfice du justiciable.
Les Conseils de prud’hommes sont supprimés, au profit de magistrats
professionnels spécialistes du monde du Travail.
Qu’une décision de Justice soit contraire au Droit, le CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE
saisi, dont dépend le Tribunal, lance un rappel à l’ordre, inscrit au Journal Officiel.
Si ce rappel à l’ordre n’est pas suivi d’effet dans un délai de 30 jours, le Tribunal
incriminé est dessaisi, et le Président, ses assesseurs et greffiers sanctionnés par le
CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE.
Les affaires de type « Grégory », « Outreau » existeront toujours, mais le
CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE aura la possibilité de sanctionner les magistrats
incompétents, malveillants.
Toutes les décisions de tribunaux d’assises devront être prises dans le cadre d’un
conseil collégial comprenant au minimum 3 magistrats.
Tous les justiciables, physiques et moraux, victimes de faute (s) judiciaire (s)
découlant du non-respect du Droit par les juges, ou de déni de justice évident,
pourront soumettre le jugement au CONTRÔLE DÉMOCRATIQUE, qui veillera à leur
faire rendre justice, et être éventuellement indemnisé.
Quant au comportement intolérable des magistrats du syndicat de la magistrature,
s’agissant du « mur des cons » découvert en avril 2013, ils seront tous démis de
leur fonction.
Serge PETITDEMANGE
Président fondateur de RENAISSANCE FRANÇAISE.

vendredi 21 septembre 2012

La corrida? culturel qu’ils disent. La constitution de 1958 prévoit que 9 vieux cons décident du bien et du mal.

 

Bon, tuer des taureaux, des bestiaux qui ne demandent rien que de brouter et faire la cour aux vaches aux longs cils, c’est culturel, nous dit le conseil constitutionnel.

Le conseil constitutionnel? Une assemblée de sages, ai-je appris à l’école.

Un groupe de vieux cons, oui. À l’instar des cours suprêmes chez nos « amis » anglais.

En Catalogne, berceau de la tauromachie s’il en est, une assemblée a fait interdire cette pratique.

Pas sûr en plus que les soi-disant 9 sages du conseil constitutionnel ont pris cette décision en se remémorant la lecture d’Hemingway, mais plutôt en pensant aux millions d’euros que génèrent les arènes de Nîmes.

Culturel, tuer des taureaux? Mon cul, oui.

 

 

dimanche 2 septembre 2012

Lettre à Pauline, dit ma Québécoise. J’adhère à ce qui y est dit, même et surtout si je l’aime. Je reproduis ici ce qu’elle avait sur le cœur.

 

 

Lettre à Pauline.


Je vous ai vue à la télé ce matin, Pauline.

Chacune de vos interventions se terminait par le même martellement incessant :

Vous serez la chef d’un gouvernement majoritaire, comme si ma tête était une enclume sur laquelle vous vous obstinez à forger de force le métal usé de vos vieilles idées.
Ma tête n’est pas une enclume, Pauline, et mon cœur a ses propres idées. Votre marte
au aura beau cogner, mes rêves et mes aspirations résisteront, fortifiés de toutes les déceptions qui ont failli les tuer. Je ne crois plus en vous ni en votre parti.

Contrairement à ce que vous tentez de me convaincre de faire, je ne laisserai pas la peur voter pour moi. Je ne voterai pas non plus pour déloger Jean Charest ou pour vous permettre d'avoir le pouvoir, tout le pouvoir, non. Je ne vais pas voter contre quelqu'un, mais pour un pays qui me ressemble. Le 4 septembre je vais voter pour moi, je vais voter pour nous.

Je vais voter pour les citoyens qui en ont marre de vivre dans un Québec qui ne leur ressemble pas, qui ne leur ressemble plus. Je vais voter pour les étudiants à qui vous dites qu'une éducation gratuite n'est pas possible pendant que les subventions aux grandes entreprises, elles, le seront. Je vais voter pour un parti qui n'a pas perdu son carré rouge lorsqu'est venu le temps de prendre des engagements sérieux. Je vais voter pour un parti pour qui l'éducation est plus importante que l'acquisition d'une équipe de hockey.


Mardi, Le 4 septembre,  je vais voter pour vous et vos petits enfants. Je vais voter pour un parti qui refuse que le développement se fasse au détriment de l'environnement et qui s'indignera toujours que les financiers soient les personnes les plus importantes au Québec. Je vais voter pour un parti qui ne toucherait pas avec un bâton aux représentants patronaux mettant à la rue des travailleurs qui réclament de meilleures conditions et de meilleurs salaires pendant que vous, vous les serrez dans vos bras.

Mardi, je vais voter pour un parti qui est prêt à mettre de l'avant la défense de ma langue et lui, mon parti, ne reculera pas devant les anglophones aux portefeuilles bien garnis.

Mardi, je ne voterai pas pour vous ni pour votre parti. La commission Charbonneau n'ayant pas encore fait son travail, il ne m'est pas possible de vous accorder ma confiance après qu'autant d'entreprises aux doigts longs aient affirmé vous avoir fait des dons...

Mardi, Pauline, si votre parti gagne les élections, ce ne sera pas grâce à moi. Peu m'importe que ma candidate gagne ou pas, je ne participerai pas à élire un parti auquel je ne crois plus sous prétexte qu'il a une chance de gagner.

Mardi, le 4 septembre, chère Pauline, je vais voter pour MON pays. Vous et les autres de votre trempe nous avez qualifiés de rêveurs et d'utopistes mais nous sommes pourtant nombreux.

Assez nombreux pour que lorsque tous ensemble nous voterons mardi, vous compreniez clairement que vous n'êtes pas la première ministre qui NOUS représente car nous méritons mieux que vous.

Mardi, Pauline, si votre parti gagne les élections, ce ne sera pas grâce à moi, ce ne sera pas grâce à nous.

Nathalie Langevin, citoyenne du Québec..

 

mercredi 1 août 2012

Assouline, c’est un bon plan…

 

 

Assouline, en plus d’être un remarquable voyeur de son temps, à le don de nous donner envie.

Même à moi qui ne lis plus;

son blog en est l’illustration: “ la république des livres”....république, notion d’ailleurs que les Québécois ignorent, eux ,toujours soumis à la reine d’Angleterre;

pas juste blogueur, cet intellectuel remarquable nous a donné du grain à moudre dans ces analyses pertinentes.

je vous y invite....

une simple recherche suffira.

lundi 2 avril 2012

Bonjour Nath, mon amie Franco-suisse, gérante de l’UBS, égarée dans le fin-fond des États-Unis….

 

 

Comment te dire, , tu habites ou tu habitais, le trou ….

Que je te dise par ailleurs, dans la tradition Péquiste, on ne peut pas dire que Trudeau fasse partie des noms qui sont sur toutes les lèvres..

Pierre –Elliot a marqué son époque au canada, et s’est entrepris à fossiliser le fait français.

Alors le fiston, brave malgré cette antériorité ravageuse, pour la bonne cause, s’est mis en tête de démolir la face d’un conservateur.. un match droite/ droite, quoi…

Député de je ne sais quoi, face à un conservateur, nommé à vie, (mon rêve, devine la retraite).

De quoi je parles-je?

Mais de ce qui est sur toutes les lèvres, voyons?

Le match, il a eu lieu…

Bon comme il me semble que tu m’interpelles souvent, je t’en fais profiter..

un député contre un sénateur..

je conçois que ce sois hermétique.. finalement , tout se mérite..

 bon, si ce genre de coup de poings dans l’nez ne convient  pas à tout le monde, il y a aussi ce genre  de pugilat..http://onurl.de/Ui6iixi

dimanche 1 avril 2012

Depuis Québec-city, un mot pour ma copine d’outre-atlantique..je fais faire souvent.

 

 

 

Bonjour Colette..Je te néglige, c’est sûr. Bon, pas de faux-fuyants, je me sens mou du clavier en ce moment. Tu sais d’ailleurs que celui-ci est mon meilleur ennemi. Bien que Windows 7 a en en un intégré, Je songe à acheter un logiciel de reconnaissance vocale.

Alors, le printemps s’en vient comme dirait lui. Les bancs de neige fondent à vue d’œil, il ne fait plus que -7 la nuit, les chats commencent à s’aventurer dehors.

Alors, quelle nouvelle? Les étudiants en grève, je t’avoue que c’est un vrai bonheur. Ils râlent contre les augmentations des frais de scolarité. Il faut dire qu’ici, il ne parait pas incongru de faire payer pour des études. Nous sommes en Amérique.. je sais que ça existe aussi de l,autre côté de l’eau , mais je suis prêt à faire des comparatifs.. le 22 mars, une manif monstre.. pour qui tient à l’histoire, le 22 mars est symbolique..

http://onurl.de/Wx6W6AA

la femme de ma vie est atteinte du Coryza, comme mes chats.. Je vais essayer de faire une consultation groupée chez le véto. Comme les rendez-vous sont un calvaire, un tir groupé de ce genre me semble efficace.

Parce que pour un rv, ça ferait presque rire..mon médecin m’a prescrit le 18 mars une analyse de sang.. je pouffe.. Au téléphone, la madame m’a dit, prenez votre crayon , vous viendrez vous faire piquer le bras, bientôt , notez le 25 mai..

http://onurl.de/xiEUxUx
http://onurl.de/A6u6xAW

Bon, des nouvelles…. Tu sais que je je suis arrivé au Québec par Trudeau (l ‘aéroport de Montréal, comme Orly quoi.) (Je dis ça parce que c’est pas comme Roissy), mais avec ma tendre on a filé tout de suite vers Québec-city. Du fait que je ne connais rien de rien à la mégalopole Québécoise.

Alors, on se prend 2 semaines fin juin pour aborder la ville que ma chérie connait bien pour y avoir trainer ses jupes quand elle était môme..

Une ville bizarre.. Imagines-tu Paris scindé en deux par une langue? Really?

Tout mon propos est un peu décousu? Je le concède..

Je vais faire un effort..

Je t’embrasse..

 

samedi 17 mars 2012

Depuis le Québec, nous avons toutes les nouvelles du monde.Depuis l’Egypte, 40 siècles blablabla, vous connaissez le reste ‘’nous contemplent?’’)

 

 

 

Chenouda III, est mort à l'âge de 88 ans, nous dit la télévision  égyptienne, ce 17 mars.  il était le patron de l'église copte, un  orthodoxe pur et dur..

Les causes de sa mort n'ont pas été précisées..

( juste comme ça, comme personne n’a crié au massacre, je me dis , à 88 ans, ça ne parait pas incongru?)

ah, incidemment, on a violé quelques femmes sur la place Tahrir .  ‏ميدان التحرير

le printemps s’en vient.. comment dire que j’attends des égyptiens un mouvement sans faille contre ces agissements.. agissements, ce terme n’a pas sa place, je m’en veux d’être si timoré..….des merdes sans noms, voilà ce qu’ils sont, qui violent les femmes, il va falloir réagir..

vendredi 20 janvier 2012

Au Québec, il fait froid et il neige. Renversant, n’est-ce pas?

 

Comment vous dire? J’habite un quartier populaire, celui de Beauport, dans cette bonne ville de Québec.
Il fait plutôt frais ces derniers temps. Le thermomètre, Monsieur Celsius chez  MétéoMédia, affiche régulièrement les -20°C..Rien de bien extraordinaire, il fait frette, quoi..

Dans ce quartier populaire, mon quartier, on déneige évidemment bien moins vite que dans le centre historique. Je m’en réjouis, bien sûr. Je n’envie pas les rues slushées du centre ville.. Les voies enneigées de mon faubourg participent au plaisir du mode de vie que j’ai appréhendé en arrivant ici.

C’est tout blanc dans notre quartier. La baie de Beauport, toute englacée, est une merveille pour l’œil. Au retour du travail, je pérore avec ma Québécoise, et je lui dis : quelle chance on a, te rends-tu compte, juste à 5 mn de chez nous, cette si belle chute de Montmorency, pas encore prise complètement dans les glaces, nous lâche le matin les vapeurs qui vont faire son pain de sucre….

Devant chez moi, passe un train..Le train touristique de Charlevoix, 4 fois par jour, restaurant gastronomique à bord.... je me promets d’y prendre place un jour. Il fait peur aux chats quand il se manifeste de façon tonitruante à chaque carrefour.(même pas de passage à niveau.)

La baie de Beauport, celle du fleuve st Laurent, se défend des glaces. Le traversier est resté prisonnier hier entre Québec et Lévis.

Je voulais vous faire partager ce moment magnifique, cette beauté instantanée, celle qui vous remue les yeux et le cœur.

clip_image002 en face de chez nous, ma Princesse emmitouflée.

 

clip_image004
de la fenêtre. Un des voisins refuse de croire que le temps des fêtes est passé.

 

clip_image006      la baie de Beauport sur le St Laurent..

 

clip_image008                    la chute Montmorency.

 

le train touristique de Charlevoix.

 

clip_image011 le traversier dans les glaces du St Laurent.

vendredi 23 décembre 2011

À Québec-city, les routes sont enneigées pour le début du congé des Fêtes. Restez donc bien au chaud.

 

La pyramide du Louvre
vous nous reconnaissez? sous le parapluie? Jacques et Nathalie.. (joke)

 

Alors, pour les fêtes de fin d’années, je ne me sens pas l’âme d’un Père Noël, mais partager avec certains d’entre vous quelque belles images qui bougent, et un peu de musique aussi, ça ne peut pas nuire..

.

."

plein écran et le son 5.1 à fond.. en HD…

 

 

 

 

‘’ L’exilé ‘’…. je me sens concerné.

 

 

 

.

jeudi 22 décembre 2011

À Québec, l'autoroute Henri-IV pourrait changer de nom pour celui de ‘’ l'autoroute de la Bravoure ‘’. Les foudres de la Belle Province s’abattent sur la France.

 

image

 

À l’initiative de Gérard Deltell , le nouveau Caquiste, l'autoroute Henri-IV à Québec pourrait changer de nom pour celui ‘’d’ autoroute de la Bravoure ‘’.

La Commission de toponymie du Québec réexamine sa décision après avoir rejeté cette idée en 2009.

L’ancien chef de l'Action démocratique du Québec défunte avait proposé ‘’autoroute de la Bravoure’’ pour rendre hommage aux soldats et vétérans canadiens. L'autoroute Henri-IV mène jusqu'à la base militaire de Valcartier.

La Commission de toponymie avait rejeté cette proposition parce qu'il fallait tenir compte du rôle important joué par le roi de France dans la fondation de Québec.

.

Depuis quelques jours, on voit fleurir les titres dans les médias :

- Le projet de rebaptiser l'autoroute Henri-IV « autoroute de la Bravoure » crée des remous jusqu'en France. (radio-Canada)

- Autoroute de la Bravoure: la France s'immisce dans le débat ( le Soleil)

.

Amis Québécois, comme vous y allez! On se calme, on se calme…

.

Quand vous évoquez l’intrusion de la France dans ce dossier, qui à l’air aussi sensible dans la belle Province que la situation au Proche-Orient, Il faut ramener les choses à leur juste proportion: toute cette gesticulation n’est due qu’à une lettre de la Société Henri IV de Bordeaux, qui compte en tout et pour tout une centaine de membres, société connue d’eux seuls et de leurs familles. ( la lettre en question.)

Et je peux vous assurer que ça n’a pas fait une ligne dans la presse hexagonale.

.

De Henri IV à autoroute de la Bravoure
L'autoroute Henri IV, à la hauteur de Charest, à Québec

.

Moi, j’aurais volontiers débaptisé l’autoroute Charest, pour que ça ne m’évoque pas l’actuel premier ministre du Québec, même si cette voie ne doit son nom qu’à un homonyme de celui-ci.

Vous voyez, on s’immisce, on s’immisce..

.

mercredi 21 décembre 2011

À Québec, le Musée national des beaux arts mérite le détour. L’exposition Caillebotte, elle, nous laisse un peu sur notre faim.

 


Caillebotte: Rue de Paris, temps de pluie; Intersection de la Rue de Turin et de la Rue de Moscou.

Ca

Alors voilà, on nous dit : ‘’Après le Musée Jacquemart-André à Paris, c’est au tour du Musée national des beaux arts de Québec de présenter la fabuleuse exposition : Dans l’intimité des frères Caillebotte. Peintre et photographe –

Fabuleuse, fabuleuse, on se calme.

Je connais plutôt bien Gustave Caillebotte et l’histoire de ce bourgeois peintre et collectionneur… j’ai résidé quelques temps à Yerres, non loin de la propriété de la famille. Certains impressionnistes lui doivent beaucoup..

Bon, comment vous dire ma déception. Flanqué de ma Québécoise et de ma meilleure amie, vous savez, la belle et sa ménagerie, nous avons visité cette exposition. Pour ma part, ce fut plutôt au pas de charge..

Je dois dire que le musée d’Orsay à fait souvent partie de mes pérégrinations dominicales, et que j’ai un souvenir ébloui d’une expo Caillebotte au Grand Palais.

En tout cas, le Musée national des beaux arts de Québec à le mérite de pointer du doigt un peintre qui à longtemps été sous-estimé..

Son frère, même s’il avait un œil, ne peut pas prétendre au titre de grand photographe..

vendredi 16 décembre 2011

Depuis le Québec, un différend sur le retrait des militaires américains. Ils ne devaient pas y aller. La guerre intérieure fait rage. Votre avis ? La légitimité du canon?

 


2 photos truquées.  L’une a servie l’imaginaire états-uniens.

Que vous dire du reste..

Yes we can… let’s Obama.

Ses propos. aujourd’hui, il vient de déclarer :

"Nous laissons derrière nous un État souverain, stable, autosuffisant, avec un gouvernement représentatif qui a été élu par son peuple. Nous bâtissons un nouveau partenariat entre nos pays. Et nous terminons une guerre non avec une bataille finale, mais avec une dernière marche du retour",.

Je vous rappelle ceci:

‘’Le 2 octobre 2002

Contre l’invasion de l’Irak

Quelques mois avant l’invasion de l’Irak par les armées anglo-américaines, M. Barack Obama, alors élu de l’État de l’Illinois, annonce et explique son opposition à la guerre.

« Une guerre attisera les flammes au Proche-Orient »

Bien que ce rassemblement soit organisé contre la guerre, je dois commencer par vous dire que je suis ici comme quelqu’un qui ne s’oppose pas systématiquement à la guerre. La Guerre civile fut l’une des plus sanglantes de l’histoire, et pourtant, c’est seulement par l’épreuve des armes, par le sacrifice du nombre, que nous avons pu commencer à parfaire cette union et à chasser de notre sol le fléau de l’esclavage.

Je ne suis pas contre toutes les guerres.

Mon grand-père s’enrôla le lendemain du bombardement de Pearl Harbor, il combattit dans l’armée de Patton. Il vit les morts et les mourants sur les champs de bataille en Europe ; il entendit ce que racontaient ses compagnons d’armes qui étaient entrés les premiers à Auschwitz et à Treblinka. Il se battit au nom d’une liberté plus large, s’inscrivant dans cet arsenal de démocratie qui triompha du mal, et il ne se battit pas en vain. Je ne suis pas contre toutes les guerres.

Après le 11-Septembre, témoin du carnage et de la destruction, de la poussière et des larmes, j’ai soutenu notre gouvernement dans son engagement à traquer et à extirper ceux qui sont prêts à massacrer des innocents au nom de l’intolérance ; je prendrais volontiers les armes moi-même pour empêcher qu’une telle tragédie ne se reproduise. Et je sais que parmi ceux qui sont rassemblés aujourd’hui, il ne manque pas de patriotes, ni de patriotisme.

Ce à quoi je m’oppose, c’est à une guerre stupide. Ce à quoi je m’oppose, c’est à une guerre irréfléchie. Ce à quoi je m’oppose, c’est à la tentative cynique des Richard Perle [le conseiller le plus influent du Pentagone à l’époque du discours], Paul Wolfowitz [alors adjoint au ministre de la défense, Donald Rumsfeld] et autres combattants de salon, guerriers du dimanche de cette administration, de nous forcer à avaler leurs programmes idéologiques, quel qu’en soit le coût en termes de vies (...)’’

Comment peut-il, peut-on, nous mentir avec un tel aplomb

le pouvoir provoque sans doute l’obligation de compromis insurmontables pour un esprit honnête.. La diplomatie exige sans doute que la résolution des différences d’appréciations se juge sur la durée.

Bref, dans la diplomatie des nations, le mensonge fait partie aussi du jeu.. je comprends ça..

lui vient de déclarer : "Nous laissons derrière nous un État souverain’’..

le malheur est sur ce pays pour des décennies..

 

Faites mine de ne rien savoir. Le sommeil vous guette…

 
vivre au Canada